Cliquez sur les mots en noir, ils vous renvoient à d'autres pages.
accueil
historique
éléments d'une horloge
des horloges particulières
des horloges originales
des horloges non encore expérimentées
vous avez la parole
quelques liens
Des horloges particulières

L'homme s'est aperçu que son ombre s'allongeait ou se raccourcissait selon le moment de la journée.
Il eut l'idée de mesurer sa longueur à l'aide de ses pieds. L'idée était assez judicieuse, la longueur du pied étant proportionnel à la taille de l'individu, deux individus de taille différente trouvaient la longueur de leur ombre identique en nombre de pas. Ils se servirent de cette mesure comme repère de temps.
La première mesure du temps était née.

Mais dèjà partisan du moindre effort, il remplaça son propre corps par un piquet - le gnomon - planté dans le sol, cela lui permettait une visualisation directe de "l'heure". Le cadran solaire allait bientôt voir le jour, il suffisait de tracer des repères sur le sol, autour de ce gnomon pour déterminer un découpage temporel de la journée.

Perfectionné au cours du temps, le cadran solaire est encore utilisé aujourd'hui.
Ci-contre le cadran solaire de précision à Bütgenbach (Belgique) (précision = ±30 secondes)

Cliquez sur l'image pour la voir en grand.
Voici un ingénieux cadran solaire de poche :

Appelé "anneau de paysan", il mesure la hauteur du soleil quand il est suspendu à sa corde. L’anneau percé est réglable en fonction de la date. La précision est d’environ 20 minutes. Apparu au XVe siècle avec les travaux de Regiomontanus, on le nomme aussi bague solaire ou cadran annulaire.



Le cadran solaire indique en fait la position de la Terre en rotation sur son axe, par la mesure de la hauteur apparente et de l'orientation du soleil. L’afficheur est fait d’un style qui projette son ombre sur un cadran gradué en heures, et éventuellement en mois et saisons. Sa base de temps est la rotation de la Terre. Il n’a pas de mécanisme fabriqué et l’énergie nécessaire est fournie par la rotation de la Terre et par le soleil pour former l’ombre du stylet.

Curiosité :
Par nuit de pleine lune, l'ombre créée par le clair de lune sur un cadran solaire indique l'heure vraie de nuit. Pourquoi ? La lune est alors exactement à l'opposé du soleil, elle est donc dans la même position qu'a le soleil à la même heure du jour.
SUITE