Cliquez sur les mots en noir, ils vous renvoient à d'autres pages.
accueil
historique
éléments d'une horloge
des horloges particulières
des horloges originales
des horloges non encore expérimentées
vous avez la parole
quelques liens
Les sources d'énergies

Dans les énergies illimitées, on trouve :

- le soleil. Utilisé tel quel dans les cadrans solaires, il peut être converti en électricité à l'aide de cellules photovoltaïques...

ou converti en force par le phénomène du radiomètre de Crookes (ci-contre).
La force déterminant le couple (très faible) est due à l'échauffement de la surface noire lorsqu'elle est éclairée, créant ainsi une pression d'air chaud sur cette surface, alors que la surface opposée, qui est réfléchissante, reste froide.

- l'électricité distribuée par le réseau (EDF en France). Celle-ci à l'avantage, outre de fournir de l'énergie, de servir de base de temps car c'est un courant alternatif de fréquence 50 Hz très précisément.

- La température, le vent, la pression atmosphérique, etc. Toute source d'énergie naturelle est utilisable.
Parmi les énergies limitées, on a :

- l'énergie potentielle stockée dans un poids suspendu à une corde. Le poids restitue son énergie en descendant. Arrivé en bas, il doit être remonté.

- l'énergie potentielle stockée dans un fluide (eau, sable) qui s'écoule d'un réservoir qu'il faut remplir une fois vide (voir la clepsydre et le sablier).

- l'énergie potentielle stockée dans un ressort (généralement en spirale, on le bande en resserant ses spires par une rotation de son centre). Il faut rebander le ressort lorsqu'il a restitué toute son énergie.


- l'électricité stockée dans une pile (chimique, non rechargeable) ou dans un accumulateur (rechargeable) ainsi que dans un condensateur (composant électronique qui accumule de l'électricité). Ces éléments fournissent un courant continu, c'est à dire qui ne varie pas dans le temps (*) contrairement au courant alternatif.
* sauf une diminution graduelle, plus ou moins rapide, due à la perte d'énergie au fur et à mesure de sa consommation.